SEMER ET ENTRETENIR UNE PELOUSE

[pelouses] [fleurs] [potager] [plantes] [élagage] [clôtures] [engrais] [rempoter] [protéger] [architecture]

Retour page conseils

 

MATERIELS ET OUTILS

BECHE

Choisissez un modèle en acier trempé, dont la lame pourra être polie sur une ou deux faces.

FOURCHE

Ne confondez pas fourche à bêcher et fourche à fumier.

BALAI A GAZON

Ses dents plates et souples sont disposées en éventail sur une largeur de 50 cm en général, réglable sur certains modèles.

RATEAU

A l'achat, vérifiez la solidité de la fixation qui rattache la partie métallique au manche.

EPANDEUR D'ENGRAIS

Préférez un appareil permettant d'épandre aussi bien du sable que des semences ou des engrais.

TONDEUSE A GAZON

Choisissez votre modèle en fonction de la superficie de votre pelouse.

COUPE-BORDURES

Il en existe des modèles électriques ou thermiques (avec ou sans fil).

ROULEAU

Son poids déterminera l'efficacité du passage du rouleau.

SCARIFICATEUR

Le réglage de la profondeur de travail est une option très intéressante.

TUYAU D'ARROSAGE

Vérifiez qu'il puisse être raccordé à d'autres accessoires.

 

 

PREPARATION DU SOL

EMPLACEMENT
Choisissez judicieusement l'emplacement de votre future pelouse. Une fois cette décision prise, il est sage de faire effectuer une analyse de votre sol. Vous pourrez déterminer sa texture au toucher; sa composition chimique vous sera précisée par l'analyse d'un échantillon.

COMPOSITION
Un sol sableux laissant trop passer l'eau et les éléments nutritifs, peut s'améliorer par un apport d'humus, d'argile ou de tourbe. Du sable de rivière permettra d'alléger un sol lourd et argileux. Pour rendre le sol moins acide, ajouter de la chaux, pour rendre le sol moins calcaire, ajouter de l'humus.

TRAVAILLER
Pour la création d'une pelouse, le sol doit être préalablement travaillé sur une profondeur de 20 cm. On y introduit alors les engrais et produits d'amendement (humus, argile, tourbe, chaux), à la bêche pour les petites surfaces, au motoculteur pour les grandes surfaces. Eliminez les pierres, racines, gravats.

TRAVAILLER
Le retournement du sol se fait de préférence avant les premières gelées. Le sol aura le temps de se refermer naturellement avant le printemps, et les mottes de terre seront émiettées par le gel.

APLANIR
Après l'hiver, le sol doit être travaillé, au rateau. Supprimer les inégalités, les différences de niveau et les mottes. Aplanir ensuite la terre, à l'aide d'un rouleau. Opérez par beau temps et sur un sol sec.

 

 

SEMER LE GAZON

AU PRINTEMPS
Pour semer, il faut que la terre soit suffisamment chaude et humide. Le printemps, avec le réveil de la nature, l'allongement des journées et des périodes ensoleillées, favorise la pousse des semis... Hélas, aussi celle des mauvaises herbes qui disparaîtront dès la première tonte.

EN AUTOMNE
En automne, le sol encore chaud, les nuits fraîches et l'humidité favorisent la germination. Les mauvaises herbes sont au repos, la plupart d'entre elles se développant surtout au printemps. Inconvénient: en cas d'hiver précoce, le gel pourrait bien étouffer le jeune gazon...

MELANGES GAZON
On ne sème généralement pas un gazon composé d'une espèce unique, mais un mélange de 2 à 5 espèces nommé dans le commerce 'mélange gazon'. Vous avez donc la possibilité de choisir le type le mieux adapté à la destination future de votre pelouse (décorative, terrain de détente ou de sport).

RATISSER
Avant de semer, ratissez le terrain en surface afin d'émietter la terre, vous faciliterez ainsi l'installation des graines. Choisissez une belle journée, sans pluie ni vent.

DOSAGE
Vous pouvez semer à la main (d'un geste ample et régulier) ou avec un épandeur, qui peut être ensuite utilisé pour l'épandage des engrais. De quelle quantité de graines aurez-vous besoin ? Le dosage idéal se situe en moyenne de 35 à 40 g/m2.

TASSER
Les graines ne doivent pas être enfoncées dans la terre, mais juste recouvertes. Tassez légèrement le sol au rouleau. Si vous arrosez ensuite vos semis, ne le faites pas au jet mais en pluie fine, afin de ne pas déplacer les graines. Effectuer cet arrosage quotidiennement en cas de temps sec.

 

 

TONTE DE LA PELOUSE

LA PREMIERE TONTE
La sortie du jeune gazon peut demander de 8 jours à 1 mois. Lorsqu'il atteint environ 5 cm de haut, passez le rouleau pour aplanir le sol, ce qui favorisera la croissance des pousses. Lorsque celles-ci atteindront 10 cm, vous pourrez tondre pour la première fois. Ne laissez pas l'herbe coupée sur place.

TYPES DE TONDEUSES
On trouve des tondeuses à cylindre ou rotatives. Les premières coupent comme des ciseaux, et donnent les meilleurs résultats. Leurs couteaux sont montés sur un cylindre tournant horizontalement. La tondeuse à main en est l'exemple-type. Son usage se limite aux pelouses de 100 m2 maximum. Les lames des tondeuses rotatives tranchent comme des faux. Un modèle électrique, autotracté ou non, convient à des surfaces de 100 à 400/500 m2. Inconvénient: l'indispensable câble d'alimentation peut gêner les manoeuvres. Avantages: un fonctionnement peu bruyant et peu d'entretien. Pour une pelouse de 500 m2, la meillure solution est la tondeuse à moteur thermique (essence). Dans l'ensemble plus puissantes, de 2 à 5 CV selon leur largeur de coupe, elles ont un rayon d'action illimité. Mais un entretien régulier s'impose ! Citons également les tondeuses sur coussin d'air (électriques ou à essence), qui 'planent' au-dessus du gazon grâce à un coussin d'air créé par le mouvement des lames. Leur forme basse et l'absence de roues leur permet d'atteindre des recoins difficilement accessibles aux machines classiques.

 

 

ENTRETIEN DE LA PELOUSE

BORDS
Des bords soignés ajoutent à l'aspect esthétique d'une pelouse. Tranchez-les donc avec une bêche ou un dresse-bords. Pour tailler ensuite les herbes, utilisez des cisailles à herbe, des cisailles (électriques) rechargeables, ou un coupe-bordures.

CISAILLES A HERBE
Les cisailles à herbe rechargeables réduisent l'effort à fournir en comparaison avec les modèles classiques. Certaines sont équipées d'un manche. Les coupe-bordures (ou coupe-herbe) permettent un travail plus rapide et plus confortable. L'extrémité de leur fil de nylon coupe l'herbe.

RECUEILLIR L'HERBE
Il est préférable de recueillir l'herbe coupée durant la tonte (une tondeuse pourvue d'un bac de ramassage est appréciable). Elle ne doit pas rester sur la pelouse, car elle formerait un manteau empêchant l'air, l'eau et les engrais d'atteindre les racines du gazon.

SCARIFIER
Si cette couche envahissant la pelouse dépasse 2 cm d'épaisseur, il faut scarifier le gazon et éliminer les déchets organiques accumulés entre les herbes. De préférence durant le printemps (février, mars, avril), pour que les mousses et mauvaises herbes ne puissent pas s'enraciner et étouffer le gazon.

ARROSAGE
En cas de sécheresse prolongée, le gazon doit être arrosé abondamment (à la main ou avec un arroseur) afin que l'eau atteigne ses racines. L'apport, même régulier, de petites quantités d'eau, est déconseillé car seule la couche supérieure, et non les racines, bénéficie de cet arrosage.

 

 

ENGRAIS ET DESHERBAGE

APPORT D'ENGRAIS
Toute plante a besoin, pour se développer, de substances nutritives en quantité suffisante. Saviez-vous que vous tondez environ 1,5 m de gazon par an ? Un apport d'engrais régulier et correctement dosé assurera une croissance harmonieuse du gazon (apport printanier entre le 15/4 et le 15/5).

REJETS
Le gazon forme des rejets, et chaque racine peut donc donner naissance à une nouvelle plante. Des racines bien soignées donnent une pelouse plus épaisse et fournie. L'apport d'engrais rend le gazon plus robuste et plus résistant au piétinement, et mieux protégés contre les mousses et mauvaises herbes.

MOUSSES
Les mousses se développent dans des endroits humides et ombragés et peuvent envahir le gazon. Elles sont par contre absentes des sols riches et bien structurés. Le printemps sera la meilleure époque pour un traitement anti-mousses: la renaissance de la végétation le rendra plus efficace

DESHERBANTS
Les désherbants pour gazon sont absorbés par les parties vertes et non par les racines. La lutte contre les végétaux indésirables n'est possible que lorsque le gazon est assez développé et la température est au moins 15&w.deg;C. Jamais utiliser un désherbant gazon la première année.

RESEMER
Les 'mauvaises herbes' comme le trèfle, le pissenlit et le plantain, peuvent envahir rapidement de grandes surfaces. Comme ce sont des plantes annuelles, qui laisseront de gros trous dans le gazon en hiver, un traitement rigoureux s'impose. Il vous sera dès lors possible, de resemer.

TAUPES
Taupes et mulots peuvent endommager visiblement le gazon: des taupinières défigurent une pelouse. Des pièges ou des produits spéciaux permettront de vous en débarrasser. Vous pourrez ensuite combler les trous, supprimer les tas de terre et semer du gazon là où ce sera nécessaire.

 

Retour page conseils

plan du site